communiqués de presse 2018

CP - Réception de deux intercepteurs

 
 
Réception de deux nouveaux  intercepteurs

Réception de deux nouveaux intercepteurs maritimes : l’État renforce son dispositif de lutte contre l’immigration clandestine et de sauvegarde des vies humaines en mer.

Le 26 novembre 2018, les nouveaux intercepteurs de la police aux frontières (le « M’Wamba ») et de la gendarmerie nationale (le « M’Tontso ») ont été livrés. Leur mise en condition opérationnelle est en cours : appropriation par les équipages, vérifications techniques, rodage des moteurs. Les premières missions auront lieu dans la semaine.

Les semi-rigides de 11 mètres de marque Zodiak sont équipés de deux moteurs Yamaha. Ils complètent le dispositif actuel composé :

- de quatre intercepteurs : M’Djabbar de la gendarmerie nationale, Vetiver de la Marine nationale, Dziani de la Douane (récemment remise à neuf – flotteurs et moteurs) et Makini de la police aux frontières (récemment remis à neuf – flotteurs et moteurs) ;

- de deux vedettes côtières de surveillance maritime de la gendarmerie maritime.

Leurs missions principales seront la protection des frontières maritimes, l’interception de kwassa-kwassas et la sauvegarde de la vie humaine en mer, et le contrôle des navires dans les eaux territoriales françaises.

Conformément aux engagements ministériels traduits dans le plan pour Mayotte de mai 2018 (mesure 9), des moyens nautiques supplémentaires sont prévus pour l’année 2019.

Une présentation de l’ensemble des moyens nautiques engagés dans la lutte contre l’immigration clandestine et la sauvegarde des vies humaines en mer, ouverte aux journalistes, sera organisée dans les prochains jours.

> CP - Intercepteurs - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,50 Mb

 
 

A lire également :