Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS)

 

Créée en 2011, la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) porte l'ensemble des politiques publiques en matière sociale, sportive, de jeunesse, d'éducation populaire et de vie associative.

La DJSCS de Mayotte regroupe le pôle social de l’ex direction des affaires sanitaires et sociales (DASS) et les services de l’ex direction de la jeunesse et des sports (DJS). Ce regroupement des réseaux « jeunesse et sports » et « affaires sociales » se veut porteur d’une plus grande cohérence dans l’action de l’Etat en matière sociale, comme dans les domaines de la jeunesse, de la vie associative et du sport.

La DJSCS a été en effet créée dans le but de renforcer l’action de l’Etat en matière de cohésion sociale, avec ces deux composantes que sont les politiques d’inclusion sociale et de promotion du lien social, mais aussi pour améliorer sa capacité à mettre en place les politiques sociales, sportives, de la jeunesse, de la vie associative et de l’éducation populaire en recentrant ses interventions et ses moyens, en améliorant le service apporté aux acteurs de ces champs afin de mieux les accompagner pour construire des projets pour « mieux vivre ensemble »

Missions

La DJSCS intervient dans trois grands domaines :

Les politiques sociales : la prévention et la lutte contre les exclusions, la protection des populations vulnérables, l’inclusion sociale des personnes handicapées, les actions sociales de la politique de la ville, la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité des chances ;

Les politiques sportives : l'accès à la pratique sportive, le sport de haut niveau et le sport professionnel, l’emploi sportif, le développement maîtrisé des sports de nature, le développement de la médecine du sport, la promotion de la santé par le sport, la prévention du dopage et la lutte contre les trafics de produits dopants, le recensement et la programmation des équipements sportifs, la prévention des incivilités et la lutte contre la violence dans le sport.

Les politiques de jeunesse, de vie associative et d’éducation populaire : l’information des jeunes, leur engagement dans la société, leur intégration et le développement de leur autonomie, leur mobilité internationale, la qualité éducative des loisirs collectifs des enfants et des jeunes et la sécurité des usagers, notamment mineurs, la promotion de l'éducation populaire aux différents âges de la vie, le développement de la vie associative, la formation et la reconnaissance des bénévoles et la promotion du volontariat.

La DJSCS exerce, par ailleurs, des missions propres dans le champ de la formation et de la certification : le directeur de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale est une autorité académique, c'est-à-dire qu’il organise les jurys, contrôle les organismes de formation et délivre les diplômes sous l’autorité directe des ministres concernés. Ces missions concernent les formations et les certifications pour l'ensemble des professions sociales et de santé non médicales, ainsi que dans le domaine des activités physiques ou sportives et de l’animation.

Organisation

Pour répondre aux attentes locales, la DJSCS s’adapte au contexte et aux projets du territoire de Mayotte. Elle est structurée autour de 4 pôles d’activités :
Le pôle « jeunesse et sport » :  il regroupe les politiques interministérielles de jeunesse, d’éducation populaire et de vie associative, les formations et les certifications en matière de jeunesse, d‘éducation populaire et de sports, les services de soutien et d’animation des politiques sportives, du sport de haut niveau, de l’action conduite en matière de protection de la santé des sportifs, de la prévention et de la lutte contre le dopage (en lien avec l’Agence française de lutte contre le dopage).

Le pôle « cohésion sociale» : Il intègre les missions de protection, d’insertion, de soutien, d’accompagnement des personnes et des familles vulnérables, d’accompagnement de la demande d’asile et la prise en charge sanitaire de personnes retenues au centre de rétention administrative. Le pôle est aussi chargé de la tutelle des pupilles de l’Etat et du secrétariat du Conseil de famille1 .

Le pôle «inspection, contrôle, formation, certification » : il intervient dans plusieurs domaines : les formations sociales et paramédicales, la gestion budgétaire et comptable des crédits de la Politique de la Ville (Acsé –Cget), la coordination des dossiers relatifs aux fonds Européens (FSE, IEJ).

Le pôle « administration générale » : rattaché au secrétariat général,  ce pôle assure les « fonctions supports » que sont les ressources humaines, la gestion budgétaire, financière et comptable, le contrôle de gestion, la logistique, les systèmes d’information. Les activités du secrétariat général comprennent également l’animation du dialogue social et de la communication.

Le secrétariat du Comité médical et de la commission de réforme (CMCR)2 est également rattaché à ce pôle.

1 Le conseil de famille est un organe chargé d’accompagner le Préfet dans sa mission de tuteur des pupilles de l’Etat.

2 Les comités médicaux et les commissions de réforme sont des instances consultatives chargées de donner des avis sur les questions liées à la santé des agents publics, préalablement à la décision de leur administration.

 

Adresses et contacts

Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale

Centre d'affaires Maharajah - BP 104 - Bat A et C

97600 Mamoudzou

Tél. : 0269 61 60 50

Fax. : 0269 61 82 10

Courriel : djscs976@drjscs.gouv.fr