Aménagement du territoire, Politique de la Ville et Cohésion Sociale

Les CLSPD

 

La Délégation à la Politique de la Ville, sous la tutelle de monsieur le Secrétaire Général Adjoint, assure, en lien avec les collectivités, la gestion de la dotation départementale FIPD et l’animation des 15 Conseils Locaux de Prévention de la Délinquance (CLSPD) et du CISPD de PETITE TERRE (les 17 communes  du  département  sont  concernées).

Ces Conseils Locaux de Prévention de la Délinquance ont plusieurs missions :

- Favoriser l’échange d’informations entre les responsables des institutions et organismes publics et privés concernés, et définir des objectifs communs pour
la préservation de la sécurité et de la tranquillité publiques;
Assurer l’animation et le suivi du contrat local de sécurité lorsque le maire et le préfet, après consultation du procureur de la République et avis du conseil, ont
estimé que l’intensité des problèmes de délinquance sur le territoire de la commune justifiait sa conclusion ;
Evaluer des actions de prévention de la délinquance prévues dans le cadre de la contractualisation entre l’Etat et les collectivités territoriales en matière de politique de la ville.

Suite au déploiement des CLSPD depuis 2013 et à la mise en œuvre  d’une  nouvelle  méthodologie  de  gouvernance  associant  l'Etat et les collectivités pour  la Prévention  de  la  Délinquance,  l’ensemble  des  partenaires  municipaux  sont  investis  dans  une démarche de réflexion et de co-construction des projets soutenus par le droit commun (Commune, Conseil Départemental, Etat) aux travers des sessions plénières (coprésidé par le Maire, le Préfet et le Procureur) et des commissions thématiques. La désignation d’un élu, référent sécurité, est sollicitée auprès de chaque commune.

En outre, les Directeurs d’administration municipale sont les référents professionnels des Délégués du Préfet sur les territoires. Dans le cadre du déploiement de la ressource humaine, un Coordinateur territorial de Conseil Local de Prévention de la Délinquance est financé à 75 % par l’Etat (CAE). Il met en synergie les partenariats de droit commun, prépare les programmations annuelles, anime la participation des habitants au travers des commissions thématiques et participe aux formations continues des animations réseaux.

Les services de la Police Municipale sont systématiquement associés aux échanges et aux projets visant à la prise en compte de leur implication de terrain (demande de production des statistiques communales  correspondantes,  dynamique  de  formation et  projet  d’assermentation,  réflexion concernant l’évolution des horaires de permanence des PM, appui aux médiateurs)

Mayotte 2025, une ambition pour la République

Mayotte 2025, une ambition pour la République

Le Gouvernement a souhaité installer une démarche partenariale inédite : le projet « Mayotte 2025 », fruit d’une réflexion collective avec les forces vives de l’État, les élus et la société civile. Le document stratégique « Mayotte 2025 » dégage les priorités pour le développement de l’île. Il fixe six axes qui seront le reflet du plan gouvernemental en faveur de l’emploi et de la croissance pour les outre-mer et fera l'objet d'un suivi et d'une évaluation régulière.

Télécharger le document :

> Mayotte 2025 Une ambition pour la République - document stratégique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb