Communiqués de presse diffusés en 2017

Signature de la convention « Garantie jeunes »

 
 
Signature de la convention « Garantie jeunes »

Le Préfet de Mayotte, Frédéric Veau, et la présidente de la Mission locale, Halima Bamoudou, ont officialisé ce jeudi matin le lancement du dispositif « garantie jeunes ».

Après une période d’expérimentation dans plusieurs départements, la Garantie jeunes est généralisée à toute la France y compris les départements d’outre-mer depuis le 1er janvier 2017. Le décret n°2016-1951 du 28 décembre 2017 instaure le Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA) et la garantie jeune à Mayotte.

La garantie jeune est un droit ouvert qui s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, en situation de précarité qui ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en étude. Pour favoriser leur insertion dans l’emploi, ils sont accompagnés de manière intensive et collective sur un plan social et professionnel, et bénéficient de formations et de mises en situation professionnelle. La garantie jeune constitue le dispositif le plus intégré du Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Autonomie et prévoit un accompagnement du jeune pour une durée de 12 mois qui peut être prolongée six mois.

Cet accompagnement est assorti d’une aide financière, de 268€ mensuels, sous condition de ressources, pour faciliter les démarches d’accès à l’emploi et l’ insertion sociale notamment dans les domaines de la santé ou du logement.

Une commission locale présidée par le représentant de l’État, a été constituée avec des représentants du conseil départemental et de la mission locale ainsi que des acteurs concernés par l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Elle est chargée d’étudier les dossiers d’accession à ces parcours. Elle peut décider leur mise en place, leur maintien ou leur suspension.

Grâce à cette convention, ce sont 200 jeunes qui vont bénéficier de la garantie jeunes en 2017 à Mayotte, dont 30 sont déjà suivis dans un parcours d’insertion depuis le mois de novembre 2016.

 
 

A lire également :