Communiqués de presse diffusés en 2017

Destruction de denrées impropres à la consommation humaine

 
 
 Destruction de denrées impropres à la consommation humaine

Il a été constaté que ces bananes, stockée en vrac, se trouvaient dans un état de putréfaction avancé. En outre, les « mains » de bananes n’avaient pas été séparées des tiges porteuses sur lesquelles se trouvaient des moisissures blanches.

Jeudi 9 février 2017, suite à un signalement de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, le service de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes de la Dieccte de Mayotte a procédé au contrôle d’un conteneur de 40 pieds, contenant un lot de 17 tonnes de bananes vertes en provenance de Madagascar.

Il a été constaté que ces bananes, stockée en vrac, se trouvaient dans un état de putréfaction avancé. En outre, les « mains » de bananes n’avaient pas été séparées des tiges porteuses sur lesquelles se trouvaient des moisissures blanches.

Ces produits s’avéraient être non conformes aux dispositions réglementaires et impropres à la consommation humaine.

Par arrêté préfectoral, une mesure de destruction a été ordonnée à l’importateur grossiste qui devra supporter la charge financière de cette destruction.

> CP - DIECCTE Destruction de bananes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

 
 

A lire également :