Communiqués de presse diffusés en 2016

Plan Global Transport Déplacements de Mayotte, répondre à la problématique croissante des transports

 
 
Plan Global Transport Déplacements de Mayotte, répondre à la problématique croissante des transports

Le Préfet de Mayotte a présidé, ce jeudi 28 janvier, en présence du Président du Conseil départemental et du Maire de Mamoudzou, le deuxième comité de pilotage du plan global de transport et de déplacements de Mayotte (PGTD), cofinancé par l’État et les deux collectivités.Cette réunion a eu pour objet la présentation du diagnostic du système de transport de l'île par les cabinets SYSTRA, EGIS et FCL mandatés par la DEAL pour réaliser ces études.Les échanges particulièrement riches entre les trois principaux partenaires que sont l’État, le Département et la commune de Mamoudzou (et plus largement la communauté d'agglomération Dembéni-Mamoudzou) ont permis de mettre en évidence :un constat partagé du diagnostic présenté, des priorités partagées, les bases de la gouvernance entre les principaux partenaires.  

Le Préfet de Mayotte a présidé, ce jeudi 28 janvier, en présence du Président du Conseil départemental et du Maire de Mamoudzou, le deuxième comité de pilotage du plan global de transport et de déplacements de Mayotte (PGTD), cofinancé par l’État et les deux collectivités. Ce plan a pour ambition de mettre en cohérence l'ensemble des modes de transport dans leurs composantes voyageurs et marchandises, en lien avec le schéma d'aménagement régional et les perspectives de développement démographique de l'île

Cette réunion a eu pour objet la présentation du diagnostic du système de transport de l'île par les cabinets SYSTRA, EGIS et FCL mandatés par la DEAL pour réaliser ces études.

Les échanges particulièrement riches entre les trois principaux partenaires que sont l’État, le Département et la commune de Mamoudzou (et plus largement la communauté d'agglomération Dembéni-Mamoudzou) ont permis de mettre en évidence :

  • une concentration de l'essentiel des générateurs de déplacements sur le nord-est de l'Ile qui induit une majorité de déplacements intercommunaux pour le travail en direction de Mamoudzou comme le montre l'illustration n°1 ;
  • un réseau routier globalement peu maillé avec des accès à la ville-centre limités aux RN1 et RN2 et des voiries locales très étroites et peu adaptées à l'évolution de la motorisation (circulation et stationnement) ;
  • une croissance du trafic routier qui atteint +2 % par an en moyenne avec des embouteillages chroniques sur l'axe RN1/RN2 en entrée et sortie de Mamoudzou (illustration n°2) ;
  • un système de transport actuel comprenant trois composantes (transport scolaire, transport maritime (barges, amphidromes) et les taxis collectifs) qui ont une certaine efficacité prises indépendamment mais dont la cohérence globale est à construire. 2 – des priorités partagées, à approfondir dans la suite des études, axées autour des deux principaux enjeux : « comment faire évoluer le système de transport à court terme » et « comment préserver l'accessibilité à la centralité majeure de l'île essentiel au développement économique ».

3- les bases de la gouvernance entre les principaux partenaires. L’État, le Département et la commune de Mamoudzou s'accordent sur la nécessité de travailler ensemble sur ces enjeux pour amener de la cohérence globale. Le conseil général de l'environnement du développement durable (CGEDD) du ministère en charge des transports va apporter son expertise pour la mise en place cette gouvernance.

La poursuite du calendrier des études se décline en deux prochaines grandes étapes :

- avril 2016, présentation des trois scenarii de plan et choix d'un scénario par le comité de pilotage ;

- septembre 2016, présentation des fiches action du plan retenu.

Contact DEAL : Christophe TROLLÉ 02 69 60 92 73

> com de presse COPIL2 28-01-2016 V2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,26 Mb

 
 

A lire également :