Communiqués de presse diffusés en 2016

Commémoration du 71ème anniversaire de la victoire de 1945

 
 
Commémoration du 71ème anniversaire de la victoire de 1945

Pour le 71ème anniversaire de l'armistice de 1945, s’est déroulée ce dimanche 8 mai, une cérémonie présidée par le sous-préfet Bruno André, représentant Seymour Morsy, Préfet de Mayotte, en présence des autorités civiles et militaires du département.

Pour l’occasion, tous les corps de l’armée à Mayotte étaient représentés : un peloton de commandement et de logistique du DLEM, un peloton de gendarmerie mobile, un détachement de l’élément de base navale ainsi qu’une section de la 2ᵉ compagnie de formation professionnelle du BSMA.

La cérémonie a débuté par les honneurs à l’étendard et la revue des troupes par le lieutenant-colonel Bariety, commandant militaire de Mayotte. Ce sont ensuite deux gendarmes qui se sont vu remettre une décoration des mains du lieutenant-colonel Pech :

- Le maréchal des logis chef Christophe Chamayou, maître-chien du commandement de gendarmerie de Mayotte, a reçu la médaille militaire pour ses 25 ans et 3 mois de service. Il est par ailleurs titulaire de la médaille de la défense nationale échelon or et de la médaille d’honneur pour actes de courage et de dévouement, échelon bronze.

- L’adjudant-chef Stéphane Vacher, adjoint au commandant de la brigade territoriale autonome de Mzouzia, a reçu la croix du combattant pour son action menée lors de ses détachements en République du Kosovo. Il est par ailleurs titulaire de la médaille de la défense nationale échelon or, de la médaille commémorative française « ex-Yougoslavie » et de la médaille de reconnaissance de la Nation. Il totalise 27 ans et 2 mois de services.

Le sous-préfet Bruno André a ensuite donné lecture du message de M. Jean Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, écrit à l’occasion de ce 71ème anniversaire de la victoire de 1945.

La cérémonie s’est conclue par un dépôt de gerbes par Attoumani Mohamed, président des anciens combattants, Mahafourou Saïdali, maire de Pamandzi, Raïssa Andhum, 3ème vice-présidente du Conseil départemental, le lieutenant colonel Rémy Bariety et le sous-préfet Bruno André, au pied du monument aux morts.

 
 

A lire également :