Communiqués de presse diffusés en 2016

02 février 2016 : journée mondiale des zones humides

 
 
02 février 2016 : journée mondiale des zones humides

A Mayotte, les zones humides représentent une surface d’environ 2 279 hectares, soit environ 6% de la surface de l’île. Elles se répartissent en deux catégories :

  • les zones humides côtières : toutes les mangroves et les forêts d’arrière-mangrove, la vasières des badamiers, les prairies humides, etc.
  • les zones humides terrestres : le lac naturel d’eau de douce de Karihani, les retenues collinaires de Dzoumonyé et Combani, les lacs naturels d’eau saumâtres, etc.

Une exposition sera installée et animée de 9h à 12h par le Conservatoire Botanique National des Mascarins (CBNM) et le Groupe d’Etude et de Protection des Oiseaux de Mayotte (GEPOMAY).

Plus d’un milliard de personnes vivent des zones humides! Imaginez un instant ce chiffre – et ce que représentent réellement les zones humides. Pour vivre et prospérer, les êtres humains ont besoin des zones humides qui leur fournissent de l’eau douce et des aliments !

Elles offrent des paysages variés : lagunes, mangroves, prairie humides, rizières, lacs, marais ou forêts galerie et abritent de nombreuses espèces animales et végétales.

Par leurs différentes fonctions, elles sont très utiles à la société : régulation de la ressource en eau potable, épuration des eaux usées, prévention des crues et lutte contre l’érosion des berges, maintien de la biodiversité, stockage du carbone, …

Malheureusement, 64% des zones humides mondiales ont disparues depuis le début du XXe siècle.

Face à ces enjeux économiques et sociaux, une Convention Internationale pour la conservation des Zones Humides a été signée à Ramsar (Iran) en 1971, témoignant de l’importance de ce milieu remarquable.

A Mayotte, les zones humides représentent une surface d’environ 2 279 hectares, soit environ 6% de la surface de l’île. Elles se répartissent en deux catégories :

  • les zones humides côtières : toutes les mangroves et les forêts d’arrière-mangrove, la vasières des badamiers, les prairies humides, etc.
  • les zones humides terrestres : le lac naturel d’eau de douce de Karihani, les retenues collinaires de Dzoumonyé et Combani, les lacs naturels d’eau saumâtres, etc.

Dans le cadre de la Journée Mondiale des Zones Humides, la ville de Mamoudzou vous invite sur le parvis de la mairie le mardi 02 février 2016 afin d’en apprendre davantage sur les zones humides de Mayotte !

Une exposition sera installée et animée de 9h à 12h par le Conservatoire Botanique National des Mascarins (CBNM) et le Groupe d’Etude et de Protection des Oiseaux de Mayotte (GEPOMAY).

> CP 02 février 2016  journée mondiale des zones humides - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb

 
 

A lire également :