Communiqué de presse

Versement des aides de la Politique Agricole Commune (PAC)

 
Versement des aides de la Politique Agricole Commune (PAC)

Les aides du premier pilier de la PACPolitique agricole commune (Politique Agricole Commune) sont mises en œuvre depuis 2014 à Mayotte, dans le cadre du POSEIProgramme d'Options Spécifiques à l'Éloignement et à l'Insularité (Programme d’Options Spécifiques à l’Éloignement et à l’Insularité).

Il s’agit d’un dispositif particulièrement adapté aux spécificités de l’agriculture mahoraise, permettant le versement d’aides proportionnelles à la surface agricole cultivée contribuant ainsi au soutien des très petites exploitations familiales, nombreuses dans le département.

La première campagne (2014) a concerné 1.192 producteurs pour un montant total s’élevant à 1.615.870 €. La totalité de cette somme a été distribuée.

En 2015, la mise en œuvre des travaux de refonte des outils de gestion des déclarations de surface exigés par la Commission Européenne a induit, au plan national comme à Mayotte, des retards importants dans le versement des aides à la surface de la PACPolitique agricole commune.

L’Agence de Services et de Paiement (ASP) prévoit de débuter mi-février 2017 le paiement pour Mayotte de 1.870.000 € au profit de 1222 exploitants agricoles.

Pour 2016, une progression importante des demandes d’aides surface du 1er et surtout du 2ᵉ pilier de la PACPolitique agricole commune a été enregistrée :

Les paiements pour 2016 seront effectués après les paiements au titre de l’année 2015.

Concernant les aides du 2e pilier venant en appui aux organisations professionnelles, un nouveau train de versement doit permettre de payer avant la fin de l’année les actions collectives réalisées dans le cadre de la mesure « Actions d’information et projets de démonstration » et de la mesure « Approches collectives sur des projets de structuration des filières agricoles ».

Dans un contexte très perturbé au niveau national, le Préfet tient à assurer les producteurs et leurs organisations syndicales de la mobilisation totale des services de la DAAF et de l’ASP pour permettre aux producteurs de percevoir dans les meilleurs délais les aides à la surface de la PACPolitique agricole commune.

 
 

A lire également :