Communiqué de presse

Plan Logement Outre-Mer Signature de l’accord territorial pour Mayotte

 
 
Plan Logement Outre-Mer Signature de l’accord territorial pour Mayotte

La signature de cet accord formalise l’engagement de tous les partenaires à mettre en œuvre les actions relevant de leurs compétences respectives, mais aussi à le faire vivre en tant qu’outil des politiques locales de l’habitat, avec un volontarisme à la hauteur des besoins du territoire.

À l’occasion du colloque « Aménagement et Logement à Mayotte : penser et agir ensemble », le Préfet de Mayotte, le Président du Conseil départemental et le Président de l’association des Maires ont signé ce mardi 22 novembre la déclinaison locale du Plan Logement Outre-Mer (PLOM). L’objectif de cet accord territorial est de lancer une dynamique de partenariat autour des politiques du logement dans le département.

Les partenaires de cet accord territorial sont : l’État à travers l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (Anru) et l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), le Conseil Départemental, l’association des Maires de Mayotte, la Caisse des Dépôts et Consignation, l’Agence Française de Développement, Solendi, la Société Immobilière de Mayotte, la Fédération Mahoraise du Bâtiment et Travaux Publics, Électricité de Mayotte et l’Ademe.

Cet accord territorial est un document opérationnel; il a été conçu dans un souci d'adaptation aux réalités socio-économiques mahoraises. Il est traduit en 23 actions, elles-mêmes déclinées en 107 mesures opérationnelles, qui vont permettre une mise en œuvre et un suivi efficace du Plan :

  •  Libérer et aménager le foncier
  •  Favoriser la construction neuve de logements de qualité
  •  Améliorer le parc existant
  •  Maîtriser les coûts de production
  •  Favoriser les parcours résidentiels et l’accession sociale à la propriété
  •  Lutter contre l’habitat indigne et dégradé
  •  Engager la transition énergétique dans le secteur du bâtiment

Dès la validation du projet d’accord territorial en 2015, les partenaires se sont attachés à mettre en œuvre cette stratégie, et la dynamique enclenchée a d’ores et déjà permis de produire des résultats significatifs dans plusieurs domaines :

  •  Le foncier : la mise en place prochaine de l’Établissement Public Foncier et d’Aménagement de Mayotte (décret d’ici mars 2017)
  •  La production neuve : la relance de la programmation des logements locatifs sociaux (après des années 2014 et 2015 quasi blanches) : 280 logements en 2016, objectif de 400 dès 2017 et en progression les années suivantes
  •  L’amélioration de l’habitat : la mise en place de « Soliha Mayotte », opérateur spécialisé dans l’accompagnement des ménages en difficulté
  •  La maîtrise des coûts: des opérations expérimentales sont en cours de montage pour tester des modes de réalisation à coût réduit pour les ménages 
  •  L’accession à la propriété : arrivée d’un nouvel opérateur
  •  La lutte contre l’habitat indigne : l’engagement des 17 communes dans l’élaboration d’un Plan local de Lutte contre l’Habitat Indigne (PLHI)
  •  La performance énergétique : la labellisation RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) de plusieurs entreprises mahoraises, pour permettre aux porteurs de projet qui font appel à ces entreprises de bénéficier d’aides.
 
 

A lire également :