Communiqué de presse

PREVENTION RISQUES INCENDIES DE FORETS

 

Entre juillet et aout, il a été constaté une forte augmentation de la fréquence et de l’importance des feux de végétation sur tout le territoire de Mayotte.

Entre juillet et aout, il a été constaté une forte augmentation de la fréquence et de l’importance des feux de végétation sur tout le territoire de Mayotte.

Ces feux ont ainsi parcouru près de 75 hectares de forêts (soit l’équivalent en surface de 150 terrains de football), au sein des réserves forestières, contribuant à la dégradation des zones encore naturelles de l’île, et faisant courir des risques aux personnes en charge de la lutte.

La plupart de ces feux n’étant pas d’origine naturelle, les services de l’État rappellent :

  • qu’il est interdit à toute personne autre que le propriétaire ou son ayant droit d’allumer des feux ;
  • qu’il est interdit d’allumer des feux à moins de 200m des bois et forêts ;
  • que le pâturage après incendie dans les bois et forêts et biens agroforestiers est interdit pendant une durée d’une année ;
  • que l’incendie volontaire de bois, forêts, landes et plantations d’autrui est considéré comme un délit relevant du code pénal (amende de 30.000€ et 2 ans de prison).

Dans cette période encore marquée par une forte sécheresse, la Préfecture compte sur la vigilance et la responsabilité de tous pour préserver les milieux naturels de l’île et la sécurité des hommes en charge de combattre les incendies de forêts.

Numéros de téléphone utiles :

  • en cas de feu de végétation : pompiers : 18 (depuis un fixe) ou 112 ( depuis un portable)
  • pour tout renseignement : DAAF : 02-69-61-12-13

> (CP_prévention risques incendies de forets) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,45 Mb