Communiqué de presse

Mise en œuvre des contrats de ville 2015

 
 Mise en œuvre des contrats de ville 2015

Entre le 27 juillet et le 16 décembre 2015, les 16 contrats de ville de Mayotte auront été signés, grâce au travail de co-construction État, collectivités,Conseil Départemental, associations, habitants et acteurs institutionnels.

Entre le 27 juillet et le 16 décembre 2015, les 16 contrats de ville de Mayotte auront été signés. Pendant plusieurs mois, l’État, les collectivités, le Conseil Départemental, les associations, les habitants et les acteurs institutionnels se sont engagés dans un travail de co-construction, qui a permis, d’élaborer la première programmation des actions « politique de la ville » de ces Contrats de Ville Nouvelle Génération.

Au-delà du travail d’élaboration des contrats de ville avec un projet de territoire pour chaque commune sur les quartiers prioritaires, c’est surtout des moyens mobilisés pour mettre en œuvre des actions en profondeur aux bénéfices des habitants:

– les moyens humains, matériels et financiers de droit commun de l’État, des organismes associés et des collectivités (Conseil Départemental, communes) en tout premier lieu,

– mais aussi et en complément du droit commun, des crédits additionnels correspondant à 2 270 000 € pour la politique de la ville, près de 450 000 € (de manière exceptionnelle en 2015) pour la participation des habitants et la réussite éducative et environ 340 000 € pour la prévention de la délinquance

Ces crédits sont mobilisés dès à présent par les communes sur les territoires de la nouvelle Géographie Prioritaire (NGP) Politique de la Ville sur les 3 piliers des contrats de ville : cohésion sociale ; emploi et développement économique et cadre de vie et renouvellement urbain.

Ont ainsi été déployées  :

– des actions territorialisées pilotées par les communes ;

– des actions portées par des partenaires associatifs départementaux : 13 Conventions Pluriannuelles d’Objectifs 2015/2017 auront été signées en 2015 pour les partenaires associatifs structurants du territoire. Ce sont ainsi près de 350000 € qui sont pré-affectés sur 3 ans permettant à ces associations de déployer au plus tôt dans l’année leurs actions au profit des territoires prioritaires. ;

– le soutien à l’ingénierie des communes pour leur permettre de mettre en œuvre leurs projets : d’ici début 2016, ce sont 15 Chargés de Mission Ville communaux et 1 intercommunal, 15 coordonnateurs de CLSPD communaux et 1 intercommunal (en contrat d’avenir), 23 Adultes Relais et 222 médiateurs de proximité (en Contrat Unique d’Insertion) qui œuvreront sur les territoires de la nouvelle géographie prioritaire.

112 porteurs auront été financés, pour plus de 4 millions d’euros de projets pour le territoire de Mayotte.

Une majeure partie des actions se concentre sur le pilier Cohésion Sociale, du fait :

de la jeunesse du Département (55 % de moins de 20 ans) et de la nécessité d’accompagner les temps périscolaires et extrascolaires des enfants et des jeunes ;

Le pilier Développement Économique et Emploi est étroitement lié à la mobilisation et la territorialisation des actions des partenaires.

L’année 2015 aura vu l’émergence dans le cadre du pilier « Cadre de vie et renouvellement urbain » de démarches de Gestion Urbaine de Proximité, notamment dans les territoires entrants et de mobilisations citoyennes liées au cadre de vie (opérations de nettoyage, …).

le renforcement significatif des moyens alloués aux communes, associations et autres partenaires sur les thématiques de la jeunesse et l’activité citoyenne des quartiers ainsi qu’en matière d’ingénierie traduit la la mobilisation forte de l’État ; aux cotés de ses partenaires, sur l’ensemble des champs ville, jeunesse et sports dans notre département.

 
 

A lire également :