Communiqué de presse

Mercredi 04 janvier 2017 Réunion du comité de suivi de la ressource en eau

 
 
Mercredi 04 janvier 2017 Réunion du comité de suivi de la ressource en eau

Présidée par le Préfet de Mayotte, M. Frédéric Veau, la réunion du comité s’est déroulée en présence des représentants de l’association des maires de Mayotte, dont le président, M. Said Omar Oili.

Le préfet a tenu à saluer, à plusieurs reprises, l’effort considérable fourni par nos concitoyens du centre et du sud de l’île.

Cet effort, dont le préfet mesure l’ampleur, commence à porter ses fruits. Des économies encourageantes sont réalisées. En outre, du 28 décembre 2016 à ce mercredi 04 janvier 2017, les pluies épisodiques ont donné la possibilité à l’exploitant de ne pas puiser dans la retenue collinaire de Combani, dont le niveau a pu être stabilisé à 14,65 % de remplissage

La retenue collinaire de Dzoumogné a atteint quant à elle un niveau de 26,7 % de taux de remplissage.

Bien qu’un phénomène météorologique exceptionnel ne puisse être totalement exclu pour les prochaines semaines, les prévisions annoncent toujours une arrivée tardive de la saison des pluies, il est plus que jamais essentiel de maintenir les mesures préconisées. Les tours d’eau continuent de s’organiser sur le format de 2 jours de coupures et 1 jour de remise en eau de 10h à 08h00 le lendemain matin. Le programme des coupures est disponible sur le site internet de la SMAE ainsi que dans les mairies des communes concernées.

Il est nécessaire que les maires des communes du sud continuent est nécessaire afin de sensibiliser les populations aux économies d’eau et concourent à la surveillance accrue des rampes, indispensables à l’alimentation en eau potable de la population des communes du sud, concernés par les tours d’eau.

Les 34 rampes d’eau distribuant la seule eau potable des 8 communes du sud depuis le début des tours d’eau demeurent fermées la nuit et ouvertes chaque jour de 9h00 à 18h00.

Les consignes d’économie de l’eau sont rappelées et concernent tous les citoyens de l’île :

- L’eau doit être utilisée de manière raisonnée, pour les besoins nécessaires,

- La constitution de réserves ne doit pas conduire à la surconsommation,

- Éviter le gaspillage en laissant couler les robinets,

- Ne pas laisser les enfants jouer avec l’eau,

Les habitants des autres communes du territoire doivent se montrer solidaires des communes du sud en économisant au maximum la ressource d’eau.

Afin de s’assurer que l’arrêté préfectoral de restriction d’eau est bien respecté, les gendarmes, la brigade nature ainsi que la Direction Départementale de la Police Aux Frontières travaillent de concert.

Les gendarment ont constaté 8 infractions dont 2 font d’ores et déjà l’objet d’une réponse pénale.

La SMAE a conscience de la difficulté de la remise en eau sur les points haut des communes du sud concernées par les tours d’eau et étudie chaque situation afin de limiter les délais de la remise en eau.

Ainsi l’ouverture des 3 forages de Mohogoni 2 le 05/11/2016, Ouroveni le 28/11/2016 et Dapani permettent de renforcer les ressources en eau et d’économiser l’eau des retenues collinaires.

Concernant les difficultés rencontrées par les résidant des points haut de Kani-Kéli, afin de leur permettre une remise en eau plus rapide, ils seront dans un premier temps raccordés à la zone de Bandrélé, puis l’organisation des tours d’eau de la commune fera l’objet de modifications.

Enfin, concernant la rentrée des classes dans les communes du sud concernées, la vice-recteur la repoussera de 3 jours, afin de s’organiser pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions possibles.

Ces 3 jours permettront aux services du Vice-rectorat, au Service Interministériel de Défense et de Protection Civile ainsi qu’à la SMAE, de mettre au point les mesures fin d’alimenter en eau les établissements scolaires concernés par les tours d’eau ou trouver les mesures compensatoires.

Au regard de la situation, il est essentiel que chacun prenne conscience de ses habitudes de consommation. L’eau est vitale, elle doit faire l’objet d’une consommation raisonnée.

Il est à rappeler que pour les communes touchées par les tours d’eau que l’eau qui provient du robinet chez l’habitant, pour les usages alimentaires, la toilette des nourrissons et le lavage des dents, doit être portée à ébullition pendant 5 minutes, stockée dans un récipient fermé, propre et rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.

L’eau provenant des rampes de distribution est potable et doit être stockée dans un récipient propre rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.

Le comité se réunira à nouveau le mercredi 11 janvier 2017 pour dresser un nouveau bilan

Pour toute question concernant les tours d’eau, la SMAE assure un standard téléphonique au : 02.69.61.11.42

> CP comité sécheresse 04 janvier 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,56 Mb

 
 

A lire également :