Communiqué de presse

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

 
 
Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Dimanche 24 avril 2016, le Préfet de Mayotte a présidé la cérémonie du souvenir des victimes et des héros de la déportation, place de France à Dzaoudzi.

A Mayotte, comme dans tous les département français, le message des déportés, rédigé conjointement par les associations de familles des victimes et héros de la déportation, a été lu. C’est une jeune lycéenne de Pamandzi qui a pris la parole pour faire entendre un discours de paix.

Au vu du contexte mondial actuel, cette allocution fut l’occasion « de dénoncer toutes les doctrines de haine, de racisme et toutes les violations des libertés fondamentales dont tout être humain doit pouvoir se prévaloir », mais aussi l’importance de « l’engagement de poursuivre la lutte pour la liberté et la solidarité entre les peuples, conquêtes fragiles qu’il faut défendre sans faiblesse. »

La cérémonie s’est poursuivie avec un dépôt de gerbes par les autorités présentes, puis une minute de silence a été observée pour rendre hommage à ces hommes, femmes et enfants qui ont vécu l’enfer de la déportation.

 
 

A lire également :