Communiqué de presse

Journée de lutte contre les violences faites aux femmes à Mayotte

 
Violences faites aux femmes 25 nov 2014  (15)

Cliquez sur le titre pour lire les infos

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, Mme Especier, Sous préfète, et Mme Noera Mohamed, Déléguée aux droits des femmes à Mayotte ont présenté le livre "Quand la parole se libère" dans les locaux de la mairie de Mamoudzou, le mardi 25 novembre 2014.

50 femmes et hommes de Mayotte ont décidé de témoigner avec dignité pour que ces violences soient dénoncées, pour que les victimes soient reconnues, soutenues, prises en charge.

Cet outil a vocation à servir de support de sensibilisation voire de support pédagogique aussi bien pour les adultes que pour les plus jeunes.

Pour compléter et renforcer cette volonté d’information et de sensibilisation, des spots seront diffusés en parallèle et aux heures de grande écoute sur Mayotte 1ère.

 

A Mayotte, en 2013 : 120 faits déclarés, en 2014 : 122 faits alors que l’année n’est pas encore terminée. Cette progression du nombre de plaintes déposées peut s’expliquer de plusieurs manières :
- les campagnes de prévention et d'information relayées par les médias ;
- le travail engagé au sein des unités en matière de violences intra-familiales ;
- les efforts réalisés dans l'accueil des victimes et l'implication des intervenants sociaux au sein des unités de gendarmerie ;
- le développement des partenariats avec les associations de défense des droits aux victimes, les éducateurs et les travailleurs sociaux.
Mme Especier a présenté les axes de travail, en relation avec le plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes.
A Mayotte, la déclinaison du plan gouvernemental passera par la mise en place, dès cette année, d'un accueil de jour qui permettra aux femmes de bénéficier d’un lieu d’écoute anonyme et sécurisé mais aussi d’une information en termes d’accès aux droits et de connaissance de procédures.
Pour compléter cet accueil, un travail de partenariat, avec l’ensemble des interlocuteurs du territoire confrontés à cette problématique, va être mis en place.
Plusieurs objectifs sont poursuivis :
Permettre aux femmes concernées de s'extraire du processus de violence et d’isolement,
Favoriser leur autonomie par l'élaboration d'un nouveau projet de vie. Pour cela, il faut bien sûr développer en parallèle une autonomie sociale et financière,
Enfin, il faut développer l’axe prévention en communiquant sur le sujet, en informant chacun de ses droits, de ses devoirs, de ses responsabilités.

En 2012 en France, 1 femme sur dix est victime de violences conjugales. 

Pour en savoir plus :

http://www.gouvernement.fr/partage/2546-le-gouvernement-agit-contre-les-violences-faites-aux-femmes

http://femmes.gouv.fr/dossiers/lutte-contre-les-violences/les-plans-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes/

http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/