Communiqué de presse

Etat de catastrophe naturelle : Parution de l’arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les communes d’ACOUA et de BOUENI

 

A la suite du passage du cyclone HELLEN, la Commission interministérielle "Catastrophes Naturelles" a émis un avis consultatif favorable à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boues, pour les communes d’Acoua et de Boueni.

La signature de l’Arrêté du 07 aout 2014 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle (publié au Journal Ofiiciel le 10 aout 2014) vient valider l’avis de la Commission interministérielle.

Les maires d’Acoua et de Boueni sont chargés d'en informer leurs administrés. Les sinistrés disposent d'un délai de 10 jours maximum, à compter de la publication au Journal Ofiiciel soit le 20 aout, pour faire parvenir à leur compagnie d'assurance un état estimatif de leurs pertes, s'ils ne l'ont pas fait dès la survenance du sinistre. L'assureur du sinistré doit verser au titre de cette garantie, sur la base du contrat couvrant les biens touchés, dans les 3 mois consécutifs à cette déclaration (ou à la publication de l'arrêté si elle est postérieure).

Plus d’infos sur la procédure d’indemnisation dans le cas de catastrophes naturelles sur :

http://www.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Securite-civile/Nos-missions/La-protection-des-personnes-des-biens-et-de-l-environnement/Le-dispositif-de-reconnaissance-de-l-etat-de-catastrophe-naturelle

> CP Cat Nat 18-08-14-2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb