Communiqué de presse

Crise de l'eau: Réunion avec les maires

 
Crise de l'eau: Réunion avec les maires

Afin de répondre à la demande des élus, le Préfet Frédéric Veau a rencontré les maires des huit communes concernées par les tours d’eau, en présence du président de leur association, Saïd Omar Oili, et des représentants des services de l’État.

Cette réunion a été l’occasion de faire un point de situation et de rendre compte aux élus de la gestion de la crise que traverse le département.

Le Préfet a tenu à saluer les efforts des habitants du Sud de Mayotte, qui, depuis sept semaines ont adapté leur quotidien aux restrictions d’eau et qui font preuve d’un comportement exemplaire. Il a également assuré aux élus toute l’attention que porte le gouvernement à Mayotte. L’ensemble des services de l’État est mobilisé pour résoudre ce problème qui présente des enjeux d’intérêt général dans un esprit de collaboration avec les collectivités.

Les élus ont fait part de leurs inquiétudes : celles-ci portent notamment sur le fonctionnement des écoles. Sur ce point, et lorsque la situation le permet, des travaux de raccordement des établissements directement sur le réseau principal ont été menés. Ces travaux seront poursuivis avec le soutien de l’Etat. Les possibilités de  financement de  citernes et de participation à l’achat de bouteilles d’eau sont actuellement examinées.

La consommation humaine d’eau pluviale mais aussi celle provenant de puits dont la qualité n’est pas assurée est formellement déconseillée.

A ce titre, les recommandations sanitaires et les précautions d’utilisation font l’objet d’une  campagne de communication menée actuellement par  l’Agence régionale de santé. 

Il a été rappelé que seule l’eau provenant des rampes installées par le SIEAM et la SMAE est garantie potable. À ce titre, le SIAEM a soumis aux maires une liste de nouveaux points d’installation de rampes afin d’améliorer et de renforcer le service. 

Le Préfet a exposé les mesures qui sont déployés par l’État à court et moyen terme :

- Recours à un tanker pour lequel  le groupe Vinci mène actuellement une étude de faisabilité ;

- Interconnecter les réseaux Nord et Sud

-  Identifier de nouvelles ressources ;

- Favoriser l’installation de systèmes de récupération des eaux de pluies ;

- Equiper les  bâtiments publics et collectifs  en réducteur de débit ;

- Conduire des  études sur la surélévation de la retenue collinaire de Combani ;

- Optimiser le réseau d’adduction ; 

- Lancer l’étude sur une usine de potabilisation aux abords de la rivière Dembéni. 

Comme l’a indiqué la Ministre des Outre-mer, la construction de la 3ème retenue collinaire de Combani est une priorité  du gouvernement, inscrite au Contrat de Plan État-Mayotte 2015-2020.

Au regard de la situation, il est essentiel que chacun prenne conscience de ses habitudes de consommation. L’eau est vitale, elle doit faire l’objet d’une consommation raisonnée.

Il est rappelé que pour les communes touchées par les tours d’eau, l’eau qui provient du robinet, pour les usages alimentaires, la toilette des nourrissons et le lavage des dents, doit être portée à ébullition pendant 5 minutes, stockée dans un récipient fermé, propre et rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.

L’eau provenant des rampes de distribution est potable et doit être stockée dans un récipient propre rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.

L’arrêté restreignant les usages de l’eau s’applique à l’ensemble du territoire. Sa stricte application est une manifestation de solidarité envers les habitants du sud de l’île et une contribution aux efforts d’économie d’eau.

Pour toute question concernant les tours d’eau, la SMAE assure un standard téléphonique au : 02.69.61.11.42 (option 3).

 
 

A lire également :