Communiqué de presse

16ème réunion du comité de suivi de la ressource en eau

 
 
16ème réunion du comité de suivi de la ressource en eau

Les membres du comité de suivi de la ressource en eau se sont réuni ce mercredi 8 février, sous la présidence de la directrice de cabinet du Préfet, et en présence des maires de Sada et Ouangani.

La situation météorologique de ces derniers jours, favorisée par la présence de la tempête tropicale Carlos dans la zone, a provoqué des pluies significatives sur l’ensemble du département. Ainsi, le niveau de la retenue collinaire de Combani est en légère hausse avec un taux de remplissage de 21,5 %, tandis que celui de Dzoumogné est stabilisé à 19,9 %.

Selon les prévisions, la saison des pluies pourrait démarrer au début du mois de mars. Toutefois le retard de presque quatre mois du talweg de mousson ne garantit pas un remplissage total des réserves en eau et impose non seulement des solutions rapides (tanker) mais aussi des actions à moyen terme (nouveaux forages, usine de traitement de l’eau potable...).

Un point a été fait sur les modalités d’utilisation du fonds d’urgence mobilisé à hauteur de 500.000€ par la Ministre des Outre-mer. Comme annoncé ce financement répondra aux besoins de l’ensemble des écoles du département qui font ou feront face aux difficultés d’approvisionnement en eau.

L’ARSAgence Régionale de Santé a réalisé un bilan de la situation sanitaire dans les communes concernées par les tours d’eau, répondant ainsi aux interrogations des maires. La surveillance renforcée mise en place dans les dispensaires et centres de référence, ainsi que les remontées des médecins et pharmaciens, laissent apparaître une augmentation des consultations pour des diarrhées. Une campagne radio et de nouveaux affichages ont été réalisés pour rappeler les règles en matière d’hygiène, et des actions de sensibilisation sont menées dans les établissements de santé. À cet égard, la consommation de l’eau des pluies, des puits ou des rivières est fortement déconseillée.

À la demande des élus, un point a été fait sur les contrôles menés par les services compétents sur le respect de l’arrêté préfectoral du 19 janvier 2017 limitant les usages de l’eau. À ce titre, la gendarmerie a constaté 25 infractions ces derniers jours. Pour préserver les périmètres de captage, des contrôles coordonnées vont être menés dans les jours à venir.

Au regard de la situation, il est essentiel que chacun prenne conscience de ses habitudes de consommation. L’eau est vitale, elle doit faire l’objet d’une consommation raisonnée.

Il est recommandé de s’approvisionner aux rampes de distribution d’eau. Cette eau est potable et elle peut être stockée dans un récipient propre et fermé. Après une coupure d’eau, l’eau du robinet n’est pas potable : il faut la faire bouillir au moins 5 minutes avant de la boire ou de cuisiner. Pour les usages alimentaires, ne pas utiliser l’eau de pluie, des rivières ou des puits. Il est important de Se laver les mains au savon après le passage aux toilettes et avant de manger ou de préparer les repas.

Il est également rappelé aux personnes qui ne sont pas concernées par les tours d’eau que la stricte application de l’arrêté restreignant les usages de l’eau est une manifestation de solidarité envers les habitants du sud de l’île et une contribution aux efforts d’économie d’eau.

Pour toute question concernant les tours d’eau, la SMAE assure un standard téléphonique au : 02.69.61.11.42 (option 3).

> CP - 16è réunion comité suivi ressource eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

> ARSAgence Régionale de Santé - Recommandations règles d'hygiène - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,59 Mb

 
 

A lire également :